Clause d’indexation-indice de base fixe

Les clauses d’indexation se référant à un indice de base fixe ne contreviennent pas à l’article L.112-1 du code monétaire et financier dès lors qu’il y a concordance entre la période de variation de l’indice et celle de variation du loyer.

Dès lors, la cour d’appel, qui n’a pas recherché, comme il le lui était demandé, si le mode de calcul choisi par la clause créait une distorsion effective entre l’intervalle de variation indiciaire et la durée s’écoulant entre deux révisions, n’a pas donné de base légale à sa décision.

 Cassation 3ème Civ. 3 décembre 2014

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le cabinet

7, avenue de la Bourdonnais 75007 Paris

Téléphone

+33 1 71 19 71 47

email

contact@avocat-adroit.com

Avocat-Adroit © 2020 Tous droits réservés. Mentions légales    Crédits